Idee reçue : le chocolat est mauvais pour la santé, il faut l’éviter !

A l’inverse de ce que l’on pourrait penser, le chocolat n’est pas nocif pour la santé et pourrait même, au contraire, être votre meilleur allié.

Mais pour celà, il doit être qualitatif. 

Dans cet article, Les Cabosses Ailées, vous explique pourquoi il est important de bien choisir son chocolat, mais aussi quels sont les critéres pour en reconnaitre un. 

 

Pourquoi est-il important de choisir un chocolat de qualité ?

 

Le chocolat est fabriqué à partir de fèves de cacao. Il est généralement composé de deux éléments, qui sont : 

– Le cacao (qui peut être, soit sous forme de pâte de cacao ou de beurre de cacao. La plupart des chocolatiers font un mélange de ses deux composantes)

– Et du sucre. 

Le cacao contenu dans le chocolat est l’élément qui en fait un produit sain. En effet, le chocolat posséderait de nombreuses vertus qui sont les suivantes : 

Il est riche en polyphénol, ce qui fait de lui un antioxydant trés puissant. Il joue notamment un rôle dans la prévention des maladies cardio-vasculaires et neurodégénératives. 

Le cacao est également trés riche en magnésium, plus le chocolat possède un pourcentage élevé de cacao, plus il en contient. C’est pourquoi, il est généralement conseillé de manger du chocolat à partir de 70% de cacao. 

Son dernier bienfait mais pas des moindres, le chocolat favorise la présence de sérotonine dans notre organisme, un neurotransmetteur qui joue un grand rôle sur notre sentiment de bonne humeur et de bien être. 

Cependant, on retrouve dans certain chocolat, et en particulier dans ceux fabriqués par les industriels, des additifs et des arômes qui ôte au chocolat son côté sain. D’où l’importance de bien le choisir. 

Mais coment reconnaitre un chocolat de qualité ?

Les critéres de choix d’un chocolat de qualité :

 

De nombreux critéres sont à prendre en compte dans le choix de son chocolat. Il y a notamment :

– La nature du chocolat : un chocolat blanc ou au lait n’auront pas les même bienfaits qu’un chocolat noir. C’est pourquoi, il est conseillé de consommer du chocolat à minimum 70% de cacao, à raison de deux carrés par jour.

– Les ingrédients contenus dans votre carré de chocolat : assurez vous que votre chocolat contient uniquement du cacao (beurre de cacao ou pâte de cacao) et du sucre. Ce sont les seuls ingrédients qui sont nécéssaire à la fabrication du chocolat. Certains industriels utilisent de l’huile de palme ou du beurre de karité dans la composition de leur chocolat, afin de diminuer les coûts, ce qui en plus d’en amoindrir la qualité le rend aussi plus gras. Il ne doit pas non plus contenir d’arôme ou d’addidif.

– L’adresse noté sur le packaging : Celle-ci est également trés importante car elle permet de clarifier l’origine du produit mais aussi de savoir si vous avez à faire à une usine ou à un atelier artisanal.

Faites confiance à vos sens !

Les sensations jouent un rôle majeur dans la reconnaissance d’un produit de qualité et certains points sont à noter lors de la dégustation de votre chocolat. 

LA VUE : Le noir de votre chocolat doit être intense et profond, avoir une apparence homogène et sa surface doit être brillante. 

LE TOUCHER : Il doit être dur et lisse avec une cassure net, ce qui signifie qu’il aura correctement été tempéré. 

L’OUIE : Au moment de casser votre tablette un « clac » doit être audible. Quand ce n’est pas le cas, votre tablette est trop molle et s’effrite. 

L’ODORAT : Un chocolat de bonne qualité est reconnaissable à son odeur de fève de cacao torréfié. A l’inverse un chocolat bas de gamme aura plutôt tendance à avoir une forte odeur de sucre ou encore une odeur artificielle. 

LE GOUT : Lorsque vous avez le chocolat en bouche, celui-ci doit pouvoir fondre spontanément sans que vous ayez recours à la salivation ou à des mastications répétées. 

Vous devez ensuite pouvoir distinguer 3 étapes lors de votre dégustation. L’avant-gôut qui est votre première impressions une fois en bouche, le goût principal et enfin l’arrière-goût qui persiste plusieurs minutes après la dégustation. C’est ce que l’on appelle l’allonge.  

Voilà comment reconnaitre un chocolat de qualité

Vous avez maintenant toutes les clès en main pour choisir votre chocolat, sans faire de faux pas et pouvoir bénéficier de ses bienfaits 😉